La force du réseau

La Magma : un nouvel espace culturel, artistique et entrepreneurial en Ardèche

04 05 2021

La Magma : un nouvel espace culturel, artistique et entrepreneurial en Ardèche 

Les Annonéens et Annonéennes pourront bénéficier dès le début du mois de juin d’un nouveau tiers-lieu, situé dans l’ancien quartier industriel d’Annonay, Cance. Ce tiers-lieu est construit autour de trois pôles principaux : entrepreneurial/économique, culturel/solidaire et associatif. Portée par un collectif associatif bénévole et salarié, l’équipe vise à redynamiser cette ville ardéchoise et favoriser la rencontre et l’entraide entre les personnes en créant une véritable « fourmilière » de projets artistiques, solidaires, entrepreneuriaux et culturels.

Lucile Martin, co-porteuse du projet, est originaire d’Annonay. Comme le reste de son équipe-projet, elle a grandi dans cette ville qui lui tient tant à cœur et elle connaît bien le territoire. Après des études et quelques expériences professionnelles à Lyon, elle revient dans sa ville d’enfance avec la volonté d’un changement : « En grandissant à Annonay, on s’est vite confrontés à la faible offre culturelle et le peu de lieu de rencontres. Le lieu qui était un peu le nôtre en tant que jeunes Annonéen.ne.s, a disparu. Maintenant si les jeunes veulent se retrouver, il y a très peu d’endroits… Ça finit par faire perdre à la ville son goût de convivialité. Il y a cette envie-là de recréer un cocon et de l’ouvrir aux autres. »

Réinvestir dans une friche industrielle

Dans les années 70, le quartier de Cance a connu un déclin puisque beaucoup d’entreprises et d’industries ont quitté la ville. Le quartier s’est donc retrouvé un peu délaissé par les politiques publiques avec très peu d’animation, un manque de dynamisme et d’offre culturelle. Pour La Magma, il y a du sens à réinvestir dans cette friche industrielle, car l’endroit reste en partie habité : « L’idée est de créer un grand vivier d’initiatives entrepreneuriales, sociales et culturelles, une sorte de boîte à outils pour des professionnels, amateurs ou particuliers, qui pourraient réaliser leurs projets et partager leurs expériences », explique Lucile.

Lieu

Créer une synergie collective autour de l’entrepreneuriat

La Magma se développe autour de trois pôles principaux. Le premier pôle, destiné aux entrepreneurs, vise à leur proposer des espaces de travail, individuels ou partagés, des salles de réunion, espaces coworking et salles polyvalentes, pour une location permanente ou temporaire.

Mais au-delà de la mise à disposition des espaces de travail, il y a aussi un enjeu de synergie collective : faire rencontrer les résidents et les résidentes du lieu pour qu’ils puissent échanger sur des problématiques, partager leurs expériences, trouver des solutions à leurs questionnements en interne. L’idée est que la Magma propose une animation à ces personnes parce que le travail indépendant peut créer de l’isolement et peut rendre la tâche plus difficile quand on n’est pas entouré : « Au-delà de mutualiser un lieu, on veut mutualiser des idées, compétences et savoirs pour faciliter la pérennité de ce type d’entreprises. En deux mots, favoriser le « vivre ensemble ».

Un espace au service de la création et des pratiques artistiques

La Magma équipe

Le deuxième axe du projet se développe autour de la culture et la solidarité. Ce pôle sera destiné à la création et pratique artistiques, professionnelles ou amateurs. L’objectif est de mettre à disposition des espaces adaptés à la création ou à la répétition en proposant au public un programme dynamique d’activités. L’offre culturelle dans la ville étant assez limitée, la Magma souhaite se positionner en tant qu’intermédiaire entre les petits événements associatifs et la programmation institutionnelle.

« Ce pôle comprend un café associatif, un théâtre et un espace musique dédié à la répétition. Nous voudrions proposer une programmation régulière, à prix libre ou gratuite, en intervenant sur tout milieu artistique. Par exemple, au niveau de notre offre de théâtre, nous voudrions réincarner la pratique théâtrale dans la ville au-delà du théâtre municipal. L’idée est d’innover un petit peu et de proposer des spectacles novateurs qui portent de l’’intérêt à la jeune création. »

Par conséquence, ce pôle a un double enjeu : faire venir des artistes sur le territoire afin de développer le maillage artistique au niveau du département d’Ardèche, et proposer une offre culturelle riche aux habitants de la ville et de l’agglomération.

 « Faire ensemble »

Au niveau de la vie associative, l’équipe-projet vise à construire collectivement ce lieu convivial et à impliquer tout l’écosystème des acteurs locaux, notamment les habitants du quartier. A travers un jardin partagé et la récolte des témoignages de personnes déjà passées par le lieu, l’équipe cherche à faire connaître le projet pour ensuite entrer en discussion et échanger avec les habitants.

La Magma

« La dimension humaine est très forte, on a très envie d’apprendre à faire avec les gens. La Magma est vraiment un lieu d’expérimentation sociale : faire ensemble et travailler en collectif. Maintenant l’enjeu est de s’ouvrir encore plus ! On porte vraiment une attention particulière à comment proposer des cadres dans lesquels différentes personnes peuvent venir s’impliquer. Quand on parle de Magma, on parle vraiment d’une grosse colocation où tout le monde a envie de faire ensemble ! »

Faire découvrir le projet, établir un dialogue et construire une dynamique autour de la communauté Magma, tels sont les premiers pas dans l’avancement du projet. Aujourd’hui il est accompagné par les deux structures partenaires Alter’Incub et la CAE Prisme, avec l’objectif de développer un modèle économique pérenne et agrandir son équipe, pour ensuite créer de l’emploi local varié autour de ses trois pôles.

Crédits photos : La Magma

Logo La Magma

Les dernières actualités

Ces 3 entrepreneur·e·s de moins de 30 ans : Partie 2

Rémy Soubirane, porteur du projet Les électrons de Valence Ils et elles ont moins de 30 ans et ont tous et toutes intégré Alter’Incub l’année dernière. Nous sommes heureux de vous présenter 3 portraits de jeunes entrepreneur·e·s qui ont osé se lancer...
Lire plus...

Ces 3 entrepreneur·e·s de moins de 30 ans : Partie 1

Lucile Martin, porteuse du projet La MAGMA Ils et elles ont moins de 30 ans et ont tous et toutes intégré Alter’Incub l’année dernière. Nous sommes heureux de vous présenter 3 portraits de jeunes entrepreneur·e·s qui ont osé se lancer dans l’aventure...
Lire plus...
prev
next